AVANT LES PRÉSIDENTIELLES

Optimisme et prudence

PARIS | Une bonne semaine avant le premier tour des élections présidentielles françaises le Président Nicolas Sarkozy, malgré les sondages en baisse, fait preuve d’un optimisme démonstratif. „Il y aura de grandes surprises“, a déclaré Sarkozy lors d’un débat télévisé avec les candidats à la présidentielle. „Ce ne sont pas les sondages qui font l’éléction“, soulignait-il. Même le favori, le socialiste François Hollande, s’opposait à l’impression que tout était joué. „Cela fait un an qu’on dit que je vais être élu, je n’en suis pas sûr, car ce sont les électeurs qui vont décider“, a-t-il dit dans Libération paru vendredi. (afp)